Notre histoire

Publié le 23 janvier

Voici quelques mots retraçant les fondements de notre projet.

1. Les Week-ends de Pratique Amateur (WEPA)

Les Week-ends de Pratique Amateur (WEPA) initialement intitulés Week-Ends de Musique de Chambre pour Adultes ont vu le jour à l’automne 2009 sous l’égide de la Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay (CAPS devenue CPS, Communauté Paris-Saclay) et furent organisés par le conservatoire de Paris-Saclay.

Le principe était simple : 5 week-ends dans l’année destinés à des musiciens amateurs inscrits ou non dans les conservatoires de l’agglomération qui bénéficiaient d’au minimum deux cours de musique de chambre et qui avait l’opportunité, s’ils le souhaitaient, de se produire en public lors des concerts de fin de session. Les enseignants qui intervenaient étaient des professeurs des conservatoires de l’agglomération (mais pouvaient être aussi des artistes invités). Les musiciens adultes étaient d’un niveau 2e cycle minimum et pouvaient s’inscrire de deux manières : en groupe constitué ou à titre individuel, sous réserve de la possibilité pour le responsable pédagogique des week-ends, de trouver un ou des partenaires musiciens.

Cette offre a permis :

  • de répondre à une demande d’adultes, soucieux de vivre une pratique musicale en amateur, mais ne souhaitant pas s’inscrire dans un cursus de musique de chambre au sein d’un conservatoire — le souhait étant de développer cette pratique par un accompagnement artistique et pédagogique régulier et de qualité ;
  • de permettre également à des musiciens isolés de se constituer, au fil des saisons, un réseau de partenaires potentiels
  • de gagner ainsi en autonomie dans la pratique.

Peu à peu, cette offre parvenait aussi à s’inscrire dans un réseau du même type à l’échelle de la Région Île de France, par une harmonisation des calendriers.

52 week-ends ont eu lieu tour à tour dans les locaux des conservatoires d’Orsay, d’Igny et de Palaiseau. 16 artistes enseignants y ont participé pour une moyenne de 45 participants par saison. Un listing de plus d’une centaine de musiciens amateurs s’est progressivement constitué.

Une épidémie et des restrictions budgétaires ont malheureusement mis fin à l’organisation de ces rencontres.

2. Association et Rencontre des Chambristes Amateurs (ARCAM)

Le 10 janvier 2022, L’ARCAM vit le jour et a repris le flambeau. Cette nouvelle association est issue de participants convaincus que cette aventure ne pouvait s’arrêter là.

Dans ses statuts, elle indique avoir pour but :

  • d’établir un lien entre les musiciens amateurs afin de promouvoir la pratique de la musique de chambre et de la musique d’ensemble en Essonne et en Île de France ;
  • de mettre en place un enseignement de qualité et un suivi par des artistes musiciens professionnels ;
  • de lier des partenariats avec des associations culturelles, des conservatoires et autres structures accueillant du public ;
  • d’assurer la diffusion de la musique par tout moyen accessible dans des lieux de proximité.

Les conservatoires de la Communauté Paris-Saclay se montrant toujours accueillants pour la tenue de ces stages, les week-ends de musique de chambre vont pouvoir renaître !

Un première date est choisie : les 11 et 12 juin 2022 !